Pourquoi désembouer ?

Visionnez en bas de page la vidéo du circulateur appelé : pompe. 6 pannes sur 10 sur votre chaudière sont dues aux boues de votre réseau de chauffage.
IMG_2680
   Le désembouage prévient et élimine les boues qui perturbent les éléments d’un circuit de chauffage. Cette opération est indispensable pour améliorer les performances des installations, car tout réseau fabrique des boues. Rappelons que les boues, constituées principalement d’oxydes associés à des sels minéraux, se forment par un processus de corrosion lié aux phénomènes d’entartrage. Ceux-ci sont directement dépendants de la quantité d’eau neuve introduite dans l’installation.
   Les boues, le tartre ou les bactéries qui se développes dans vos canalisations de plancher chauffant, radiateurs, chaudières ou pompes à chaleur est en quelque  sorte le cholestérol de votre installation. C’est une maladie qu’il faut soigner.
Attention! L’eau tournant à l’acidité ne s’accompagne d’aucuns symptômes.  Sans entretien annuel ou bi-annuel effectué par un professionnel,  les conséquences ne se déclareront que très tardivement sans pouvoir revenir en arrière. Les installations sur pompes à chaleur sont plus soumises à ce problème que les installations tournant sur chaudière.    Cas particulier des pompes à chaleur :

L’eau, en circuit fermé ou ouvert, reste rarement inerte. La vie reprend toujours ses droits. Ce n’est qu’une affaire de temps. Lorsque des bactéries se développent l’eau tourne naturellement à l’acidité. En revanche lorsque l’eau chargé en bactérie passe dans le corps de chauffe d’une chaudière, les bactéries sont bouillies et se précipites sous forme de boues; (matière inerte de coloration grise ou noire); stabilisant le phénomène d’acidification de l’eau.  Malheureusement les pompes à chaleur fonctionnent autrement. L’équivalent du corps de chauffe de la chaudière est l’échangeur (fluide-eau). C’est un multi feuille en inox qui restitue de manière performante et en douceur la chaleur capter à l’extérieur de la maison à votre eau de chauffage. Les bactéries ne sont donc pas traumatisées et continu à proliférer et coloniser l’installation. L’eau s’acidifie de plus en plus.