Filtre Désemboueur

Les conditions non naturelles qui règnent dans un circuit de chauffage quel qu’il soit, et plus particulièrement un plancher chauffant basse température, produisent en quelques années une eau noire et nauséabonde, ce qui se traduit par une baisse du rendement, des robinets de radiateurs bloqués, des phénomènes de bruit dans la chaudière et les canalisations, des circuits de plancher chauffant ou des radiateurs bouchés, ainsi que des problèmes de corrosion.
Plus la qualité de l’eau est mauvaise, plus le colmatage (embouage) est important.

Un dépôt de seulement 1 mm d’épaisseur dans les tuyaux de chauffage, les échangeurs de chaleur ou les radiateurs se traduit par une augmentation de la consommation d’énergie pouvant aller jusqu’à 10%.

désemboueur
Utilité, avantage et inconvénient du pot à boue

Le pot à boue est surtout destiné à protéger la chaudière. En plaçant le pot à boue sur le tuyau de retour chauffage juste avant la chaudière, il permet d’éliminer une partie des boues et donc un encrassement moins important de la chaudière.

Toutefois le pot à boue doit être nettoyé régulièrement afin de ne pas créer de gènes sur la circulation d’eau. En effet plus le pot à boue est encrassé et plus le débit d’eau dans le circuit de chauffage aura tendance à diminuer et donc engendrer une mauvaise chauffe du circuit.

Pot à boue

En outre, il faut savoir que la plupart des constructeurs de chaudières exigent aujourd’hui qu’un filtre à boues protège obligatoirement leurs matériels, sans quoi, la garantie constructeur pourra être refusée !

Il est quasi impossible d’obtenir un circuit parfaitement propre, des résidus pouvant toujours rester coincer dans des interstices ou des points singuliers de l’installation (se décoinçant quelques jours après), et surtout, l’oxydation de certaines parties du circuit (ex. radiateur acier) reviendra tout ou tard plus ou moins rapidement. D’où l’intérêt et l’importance du filtre à boues, qui installé sur le retour du chauffage juste avant le générateur de chaleur (ex. chaudière) qu’il protège, récupère les particules de boues magnétiques et non magnétiques en suspension dans l’installation. Les échangeurs à plaques des chaudières, les circulateurs, les vannes 3 voies… sont ainsi protégés, et l’action du désembouage aussi prolongée de 3 à 4 ans.